« Marre de faire ce boulot ! » Et si c’était le moment de prendre soin de votre  motivation ?

 » Marre de faire ce bou­lot !  » Vous êtes sûr ? De quoi en avez-vous marre exac­te­ment ? De votre métier ? Des condi­tions dans les­quelles vous l’exercez ? Du mana­ger avec les­quels vous col­la­bo­rez ? De l’équipe que vous enca­drez ? De l’entreprise dans laquelle vous tra­vaillez ? De l’environnement dans lequel vous évo­luez ? Etc.  … Der­rière ce « je n’ai plus envie de faire ce bou­lot » se cache une mul­ti­tude d’hypothèses à explo­rer. Et si c’était le moment de réflé­chir à ses motivations/intérêts professionnel.les ?

 

  1. Qu’est-ce-qu’un outil d’exploration des inté­rêts professionnels ?

Pour mener un tra­vail d’analyse de vos moti­va­tions, pre­nez le regard d’un tiers qua­li­fié, neutre, exté­rieur. Il vous accom­pa­gne­ra, dans cette réflexion. Il existe éga­le­ment un outil d’aide à l’exploration des inté­rêts pro­fes­sion­nels : MOTIVA sur l’APEC.

Au-delà de l’exploration des métiers, MOTIVA per­met d’explorer les condi­tions dans les­quelles vous vou­lez travailler :

  • Quel est mon moteur ? (ce qui a du sens pour moi)
  • Quel est mon car­bu­rant ? (ce qui est source d’intérêt au quo­ti­dien – par exemple, « les rela­tions avec les per­sonnes », « la réso­lu­tion de pro­blèmes », « la com­plexi­té humaines », « un envi­ron­ne­ment international »…)

L’outil en ques­tion est au ser­vice d’une réflexion indi­vi­duelle, ani­mée par le Consul­tant Apec, au tra­vers d’un ques­tion­ne­ment sys­té­ma­tique. On y parle inté­rêts pro­fes­sion­nels, poten­tiels, moti­va­tions clés, satis­fac­tion, ancres moti­va­tion­nelles, styles pro­fes­sion­nels, styles d’entreprise…

 

 

  1. « J’ai envie de chan­ge­ment. Je sais ce que je ne veux plus, mais je ne sais pas ce que je veux ».

Vous vous recon­nais­sez dans cette réflexion ? Le Consul­tant Apec pour­ra alors vous pro­po­ser un entre­tien de tra­vail autour de vos inté­rêts pro­fes­sion­nels. L’outil MOTIVA per­met­tra de les explo­rer au tra­vers de plu­sieurs exer­cices. Par exemple :

  • Dans un monde idéal, quels métiers me plai­raient dans cette liste ?
  • Tou­jours dans cette liste, qu’elles sont les métiers que « j’aime » et ceux dont « je me sens capable »

Ces idées de métiers consti­tuent une matière qui va don­ner lieu à dis­cus­sion, à extra­po­la­tion vers d’autres idées d’activités, de mis­sions, de métiers, de sec­teurs, d’environnement, de qua­li­tés requises… et pro­gres­si­ve­ment arri­ver à une sorte de « por­trait-robot » du ou des envi­ron­ne­ments pro­fes­sion­nels souhaités.

L’interprétation est tou­jours très pru­dente et per­met de pro­gres­ser vers vos moteurs, ce qui donne sens à votre vie pro­fes­sion­nelle, vos valeurs, bref vos sources d’énergie. Par exemple, si dans les résul­tats appa­rait le métier d’ « ins­pec­teur des impôts ». La per­sonne peut dire « ce métier ne m’intéresse pas ». Pour autant, le tra­vail avec le Consul­tant va per­mettre d’aller ques­tion­ner l’intérêt pour la pro­cé­dure, et peut-être les métiers de la qua­li­té, de l’audit…

Ce tra­vail per­met­tra aus­si de mettre des mots sur le déca­lage res­sen­ti entre l’emploi actuel et vos aspi­ra­tions profondes.

 

  1. Après la réflexion, un tra­vail d’enquête pour confron­ter vos nou­velles idées à la réalité !

Les per­sonnes qui mènent un tra­vail de ce type repartent de cet entre­tien d’exploration avec de nou­velles pers­pec­tives d’évolution ou de chan­ge­ment. Les idées émer­gées feront alors  l’objet d’enquête métier ou sec­teur. L’objectif est de confron­ter vos repré­sen­ta­tions à la réa­li­té au tra­vers de ce qu’en disent les professionnels.

Ce tra­vail d’enquête est aus­si une belle occa­sion de déve­lop­per son réseau. Inter­vie­wez 2 ou 3 per­sonnes pour enri­chir votre réflexion métier/secteur. Pré­pa­rez vos questions :

  • En quoi consiste votre métier au quo­ti­dien ? Vos prin­ci­pales missions ?
  • Com­ment en êtes-vous arri­vé là ?
  • Qu’aimez-vous dans votre emploi, dans votre sec­teur d’activité ? (mis­sions, envi­ron­ne­ment, rela­tions internes/externes, salaire, autonomie…)
  • Qu’aimeriez-vous chan­ger ? Pourquoi ?
  • Au regard de mon par­cours, que me conseille­riez-vous pour évo­luer vers votre sec­teur, votre métier ?
  • Sans oublier : Quelle autre per­sonne puis-je ren­con­trer de votre part pour conti­nuer ma réflexion ?

Plus au clair avec vos moti­va­tions ? Vous avez main­te­nant en main de sérieuses idées pour mon­ter un plan d’actions effi­cace et tendre vers plus de satis­fac­tion au travail !

 

Conclu­sion : Faites confiance à la méthode !

Alors, « marre de faire ce bou­lot ! », vous en êtes sûr ? Et si vous aviez juste besoin de prendre le temps de réflé­chir à vos moti­va­tions pro­fondes ? Et si vous pre­niez soin de votre  moti­va­tion pour qu’elle reste source d’énergie et d’envie ? C’est tout le bien que je vous souhaite.

 

Source blog APEC

Non classé

Laisser un commentaire